Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
blog sur la pêche sportive aux leurres !
Ya ka manier...
La pêche aux leurres du Sandre en Seine
Publié par : Christian Alméras

On est dans les années 70 … 1970 (je précise pour les taquins), j’ai une quinzaine d’années, je pêche beaucoup, particulièrement l’été dans l’Ardèche, près de Salavas. En fait, dès que j’ai le temps, j’ai 3 activités : la pêche, la pêche et la pêche! J’ai la confiance et même je crois que j'ai un peu le « melon », avec un chevesne de 48 lors de ma deuxième séance de pêche à la mouche sèche (en passant plus de temps à démêler qu’à pêcher) et une carpe de plus de 4 kg sortie en 1 heure sur un 16/100 de l’époque. Mais c’est surtout en pêchant « à la surprise » que je me régale : une canne avec passage du fil à l’intérieur, un petit moulinet vert à tambour tournant, un 18/100, un plomb fendu pour guider une sauterelle accrochée sous le thorax et la poser juste derrière la tête d’un chevesne approché très discrètement. Si l'effet de surprise fonctionne, il se retourne et gobe l’insecte. C’est une vraie traque, le matériel est simple, on ne passe pas plus de quelques minutes au même endroit, les sauterelles sont prélevées au fur et à mesure, tout cela me va bien.

Un jour je découvre un super spot, assez délicat à aborder, avec une rive qui descend pratiquement à 45° avant de tomber à la verticale sur un très beau et très lent remous. L'eau est magnifique et vire du vert clair au bleu foncé en fonction de la végétation qui laisse passer plus ou moins le soleil. Il faut bien s’accrocher aux arbres qui surplombent l’eau pour ne pas glisser, il y a aussi plein de ronces, mais c’est l’endroit parfait. Effectivement en arrivant pourtant silencieusement, je vois disparaître lentement un très gros chevesne, un 50 up, comme on dit maintenant. Je reviens plusieurs fois les jours suivants et à chaque fois le même scénario avec la même lente disparition du pépère dans les profondeurs. C’est très énervant mais je veux attraper ce poisson qui est devenu « mon chevesne ». Alors je change de tactique en arrivant sur le spot sans aucune précaution particulière, d’ailleurs, cette fois-ci, je ne le vois même pas. Je m’installe au mieux (!), je positionne ma canne avec la sauterelle à 1 mètre au-dessus de la surface et j’attends, sans bouger. Heureusement qu’il y a du spectacle avec des libellules, des martins pêcheurs, de la blanchaille en surface, un rapace très haut dans le ciel que j’aperçois dans une trouée laissée par les arbres et un blaireau qui commence à avoir des crampes (c’est moi). Enfin, au bout d’une demi-heure alors que je ne suis pas loin de renoncer, le pépère apparaît ! Je positionne à peine ma canne pour ne pas l'alerter, je laisse descendre la sauterelle vers l’arrière de sa tête, c’est bon, il est déjà dans mon épuisette que j’avais prise pour l’occasion et posée à côté de moi. Sauf qu’un petit coup de vent fait tomber la sauterelle au niveau de sa queue. Ce n’est pas grand-chose mais cela va tout changer. Il se retourne quand même lentement, remonte tout aussi lentement vers la sauterelle et moi je suis à 200 battements/mn. Il se prépare à gober, j’ai même l’impression de voir sa grande gueule blanche s’ouvrir. C'est là que surgit de nulle  part, un petit chevesne mort de faim, bravant tous les dangers, se jette sur ma sauterelle. Je ferre par réflexe, le petit est pris, le gros a disparu … C’est rageant et je pense que l’on m’entend gueuler jusqu’au Pont d’Arc !!! Les jours suivants, je suis retourné 10 fois au moins, au même endroit et je n’ai jamais, jamais, revu ce poisson qui pourtant restera toujours gravé dans ma mémoire puisque je revis cette scène comme si elle avait eu lieu hier ! Mais bon, aujourd’hui, je me dis que si je l’avais attrapé, je m’en souviendrais sans doute moins précisément qu’en l’ayant raté de façon aussi inattendue … et puis, cela m’a appris qu’à la pêche (comme ailleurs), un peu d’humilité ne fait jamais de mal!

Partager cet article

Repost0

commentaires

E
Très belle histoire, on a tous un poisson qui nous rappelle notre "jeunesse", moi au pont de Puteaux, a la sortie de l'égout coté Neuilly, un brochet il est sortie deux fois sur une grosse ondulante à maquereau et l'a raté...je ne l'ai jamais pris.... mais ce sont ce genre de souvenir qui me reviennent, comme les chevesnes que l'on pêchait du même pont au buldo!!! vraiment frappé que l'on était... A+++
Répondre
U
Salut Pico,<br /> <br /> Quand j'étais jeune, ce qui représente des souvenirs de quelques décennies. Je pêchais un lac avec une petite souche immergée. Dans cette souche, il y avait des brochetons embusqués qui tapaient dans ma cuillère sans vraiment la saisir. Résultat, j’enregistrais toujours des touches à cet endroit et j'en repartais sans avoir de poisson.<br /> <br /> Un jour où le capot se profilais, je suis allé pêché près de cette souche mais en me concentrant au maximum pour ferrer à la moindre sensation. La micro touche est arrivée, à peine je l'ai senti, j'ai ferrer sans trop pour ne pas abîmer le brocheton. Brocheton qui m'a dérouler 10 mètres de crin et que j'ai du après empêcher par tous les moyens de revenir dans la souche. Brocheton qui mis au sec mesurait 98 cm.<br /> <br /> Moi aussi, on m'a entendu crier quand je l'ai posé sur la berge ...
Répondre
J
J ai un souvenir semblable et toujours en ardeche (arlebosc)! Je connaissait un spot avec un gros chevesne que je venais taquiner tout les jours avec juste un hamecon et du pain en flottant, j ai eu tout ses congeneres mais lui JAMAIS! Il etait enorme!
Répondre
C
C'est pour cela qu'ils deviennent gros ...

PICO 92 - Pêche sportive aux leurres à Paris, la Seine

Ce blog est consacré a ma passion, la pêche d'un poisson fabuleux, le sandre ! Et a une technique exaltante, la pêche aux leurres souples ! Ce blog a été créé pour faire partager ma passion pour la pêche du sandre aux leurres souples et de faire découvrir la pêche sportive, mais aussi d'en faire un lieu d’échanges et de conseils. Mon secteur de prédilection, Paris et la Seine...

Liens


Si vous avez aimé ce blog, vous aimerez surement l'esoxiste.com : http://esoxiste.com/

Archives

Suivez-nous...



Admin