Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
blog sur la pêche sportive aux leurres !
Ya ka manier...
La pêche aux leurres du Sandre en Seine
Publié par : Salmo

Troisième publication sélectionnée lors du concours...  Nous vous laissons juger, initiation dans les règles de l'art !
 


"En cette période ou les fédérations tente par tous les moyens parfois surprenants et contestables, de remettre au bord de l'eau de nouveaux pécheurs. J'estime qu'il est important à nous acteurs de notre passion de la faire découvrir et de partager les plaisirs et les émotions que nous retirons de notre activité. Comme mes grands-pères et mon père ont su me transmettre ce doux virus en partageant avec moi les innombrables techniques  et modes de pêche. Dans cette activité nature ou joie, humilité, remise en question, et apprentissage nous poursuivent tout au long de notre vie de pécheur. C'est cette passion que j'ai eu envie de partager et de faire découvrir à Cedric mon collègue de travail qui avait du mal à comprendre ce loisir, avec lequel je ne rempli pas mon congélateur.

 

Je lui propose donc une journée au bord de l'eau avec ses deux enfants, leurs seules expériences de pèche se soldant à quelques malheureux gardons à l'étang communal.  

Nous allons donc quelques jours avant à la jardinerie prendre quelques appâts et amorces, en lui expliquant les tenants et aboutissants de nos choix. Je vais les entrainer dans une ancienne sablière privée ou nagent une grande diversité d'espèces, ce qui à pour avantage que nous allons pouvoir amorcer notre poste plusieurs jours à l'avance en étant sur de ne pas se faire prendre la place.

Le jour J il est surpris du peu de matériel que j'ai avec moi, deux cannes, l'épuisette et ma musette. Alors qu'il sort un attirail monstrueux en me disant que plus il y a de cannes plus il y a de chances, je lui fait part que ce sera plutôt plus le bordel à gérer surtout à 4 sur le poste.

 

Pendant qu'il s'affère à mettre au plus vite leurs cannes à l'eau. Il trouve surprenant que je commence d'abord par préparer l'amorce de surface qui ne tarde pas à nuager vers le large aidée par la légère bise, et conseille aux enfants de ne pas pécher à fond avec leur gardonette dans un premier temps. Quelques minutes plus tard les premières ablettes rejoignent la bourriche à un rythme qui s'accélère.

 

Maintenant que les enfants sont lancés, je prends le temps d'expliquer les différents montages carpe, car l'objectif de Cedric et le mien est  qu'il prenne un beau poisson. C'est d'ailleurs lui qui ouvre le bal, après un combat que je lui disait un peu trop autoritaire, casse sur une jolie carpe, il est forcement déçu mais il a fait le plein de sensations et se trouve encore plus remonté que jamais.

Les enfants quand à eux commencent à enregistrer les premières touches de gardons et de quelques rotengles, je me lance donc dans la préparation de l'amorce de fond, les gardons et rotengles s'installent sur le coup et je commence à enregistrer les premiers carassins en approche puis les enfants cassent et en prennent quelques un.

 

 

Cédric quand à lui est toujours sur son cuisant échec, alors que je sort deux communes et perd un très gros poisson dans les arbres noyés. 

Il ronge son frein et apprend l'humilité…

Puis je lui fait remarquer qu'il faut savoir se remettre en question, être observateur...

 

 

 

 

JE lui conseille alors de mettre un vif au bouchon, car il pèche un haut fond à la limite de la cassure ou les touches des enfants se sont brutalement stoppées. ça sent le carnassier à plein nez même si aucune chasse ne trahit leur présence, sandre, brochet?

 

je l'aide à réaliser son montage, et zou à l'eau, le vif remis de son voyage aérien se met en action, quand il fini par s'arrêter net, aurait' il vu le diable ? ça sent la poudre… Puis dans un dernier effort tente de faire battre un record de vitesse au bouchon qui fini par disparaitre.

 

Cédric au bord de la crise cardiaque saisit la canne prêt à en découdre, je le freine dans ses ardeurs et lui dit de temporiser. 

Ferrage, le frein chante, la canne plie, Cédric jubile en ayant en mémoire sa casse de début de session, la pression est énorme… l'air chargé d'électricité, Le poisson semble beau et reste caché à bonne distance ce n'est pas un sandre c'est certain, l'adrénaline est à son paroxysme  quand il met à sec maitre esox d'une taille respectable de 85, pas mal pour une première.

 

 

Cette session s'achèvera ainsi une jolie bourriche de friture, des carassins, deux carpes, et le roi d'eau douce maitre esox.

Et je peux lire dans les yeux de mes invités toute les émotions que cette session de catch and release leur à procuré. 

Et j'en veux pour preuve qu'il en redemande, je lui ai donc fait découvrir le domaine public pour une pêche aux barbeaux qui à encore fait mouche, mais c'est une autre histoire..."

Chris yakventure

 

Et sinon pour ce qui est d'Ali, je n'ai pu m'empêcher de poser la question à Christophe :

" je ne suis pas vraiment un pécheur au coup, cette session est plus une découverte pour mon collègue Cédric et ses enfants, pêcheur depuis tout petit j'ai touché un peu à tout, sans être un spécialiste j'essaye de me défendre dans quelques domaines, mais je suis loin de tout maitriser, puisse cela être possible, j'en doute.  
Je suis plus un traqueur dans l'âme... donc pêche de la carpe, des barbeaux en stalking, les carnas aux leurres, les masta chubs à vue aux imitations insectes en ul ou à la mouche. J'utilise de plus en plus du matos de chez ali depuis que je l'ai découvert. Désormais toutes mes tresses de moulinet, quelques moulinets, du petit matériel (hameçons, stop fil, boites,sacs…) 80% de mes leurres dur et souples viennent du site, et cela deviens mon détaillant de référence, pour le prix d'un leurre chez le détaillant tu en as entre 5 et 10 chez ali, alors quand tu en laisse au fond que tu te fais couper par les brocs, violer par les silures tu ne pleures pas et bien au contraire tu pèches mieux car tu prends plus de risques, tu pèches au cœur des obstacles  et au final tu fais plus de poissons et autre chose que je remarque la majeure partie de la concurrence les jours difficiles ne font rien malgré leurs dernières nouveautés à prix d'or et moi je m'en sort avec mes chinoiseries à deux balles.  
A priori le site Wish est aussi bien placé mais je ne connais pas. Perso j'aime bien le site et la chaine de Fabrice pour tous les tests, les conseils, les retours de sessions, vous prônez une pèche simple, populaire , loin des m'as tu vu des réseaux sociaux, du marketing… comme tu dis vous passez peut être pour de vieux ringards aux yeux de certains, mais on est toujours le con d'un autre… continuez comme ça bien dans vos basquettes, pour moi vous êtes plus proche de la vérité.
"

Partager cet article

Repost0

commentaires

L
Belle pêche, bravo :)<br /> <br /> Voir une sablière aussi propre, ça m'a fait un choc… <br /> <br /> C'était même pas la peine de préciser que c'était privé en fait :)
Répondre

PICO 92 - Pêche sportive aux leurres à Paris, la Seine

Ce blog est consacré a ma passion, la pêche d'un poisson fabuleux, le sandre ! Et a une technique exaltante, la pêche aux leurres souples ! Ce blog a été créé pour faire partager ma passion pour la pêche du sandre aux leurres souples et de faire découvrir la pêche sportive, mais aussi d'en faire un lieu d’échanges et de conseils. Mon secteur de prédilection, Paris et la Seine...

Liens


Si vous avez aimé ce blog, vous aimerez surement l'esoxiste.com : http://esoxiste.com/

Archives

Suivez-nous...



Admin