Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
blog sur la pêche sportive aux leurres !
Ya ka manier...
La pêche aux leurres du Sandre en Seine
Publié par : UnMuretain

Voici l'article avec lequel j'aurai participé au concours si j'avais eu le droit :(

Je vais vous parler d'un leurre, que dis-je d'un type de leurre particulier voir très particulier, ceux que l'on nomme : "les leurres qui peuvent faire la différence !". Tout leurriste qui se respecte en possède au moins une dizaine (j'ai dis au moins) et sait de quoi je parle. Pour les autres qui n'ont pas encore été initié aux coutumes de notre belle passion, sachez qu'il s'agit de leurres qui par leur forme, leur couleur, leur texture ou je ne sais quoi ne ressemblent pas aux leurres que l'on utilise habituellement. Mais quelque chose au fond de nous, nous dit que ce ne sont pas de mauvais leurres et qu'ils pourraient nous éviter le capot le jour où nos leurres fétiches ne fonctionneront pas ! Autant dire qu'une fois passé l'achat compulsif, la plupart ne voient pas souvent l'eau.

Voici celui qui nous intéresse aujourd'hui :

undefined
Ca ressemble à tout ou à rien mais ça prend du poisson.

Celui-là il n'avait tapé dans l'oeil mais j'avais résisté avant de le commander, puis Pico en a parlé dans une de ses vidéo en affirmant lui aussi que c'est "un leurre qui peut faire la différence" alors j'ai franchi le pas.

Mon usage quasi exclusif de shad effilé fait que pour moi, ce leurre qui ressemble un peu à une craw ou à un insecte ne constitue pas un leurre de prédilection. Mais connaissant l'intérêt des bass pour les écrevisses, je ne vois pas pourquoi, je me serai privé d'essayer un leurre à ce prix là !

Mon problème c'est que j'ai trop peu utilisé ce leurre, d'une mauvaise manière et de plus sans trop y croire. Pourtant ce leurre est tellement bon que j'ai réussi à faire une perchette dès sa première sortie en pêchant en linéaire. C'est à dire totalement à l'opposé de ce pourquoi il est fait : gratter le fond en imitant une écrevisse. Tout imbécile aurait été convaincu du potentiel de ce leurre et lui aurait donnée la chance qu'il mérite mais avec moi c'est plus dur ... A mon age on ne se refait pas comme ça.

C'est peut-être à cause de cela que la correction est venue de la jeunesse qui a pris les trait de mon neveu venu passer quelques jours de vacances à la maison. Le temps de partager de trop courtes sessions de pêche où sommes allés écumer les gravières.

Lors de l'une de ces sorties, après avoir essayé différents shads que j'avais mis à disposition, je l'entends encore me demander : "c'est quoi ce leurre tonton ?" en me désignant la craw du bout du doigt. Je lui réponds que c'est une imitation d'écrevisse et que donc contrairement au autres leurres qui ressemblent à des poissons, on l'anime au fond par petits bonds comme une écrevisse qui se déplace. "Ah ouais ! Ca à l'air chouette !" me dit-il en l’accrochant au bout de sa ligne. Le voici mettant la craw à l'eau, lui fait faire de petits sauts et "Poisson !" me dit-il. Je sais les jeunes ça apprend vite mais quand même, il décroche son poisson avant que je puisse prendre la moindre photo et recommence son numéro. Le temps que je rattrape ma canne, j'entends "Poisson !". L'escroc, il croit m'avoir avec un truc aussi gros mais je ne suis pas un sot. Je me retourne et le scion de sa canne me dit que j'ai tort de ne pas le croire. Ca fait deux poissons à zéro en moins de deux minutes, je deviens fébrile. Mais lui, il remet la craw à l'eau et deviner quoi, sans accroc après quelques tressauts annonce "Poisson ! C'est sympa la craw tonton". Le voilà accro à la craw et mieux qu'un pro, comme un sponso devient le héro du plan d'eau. Moi, à contrario, plus accro à la kro qu'à la craw, en bon blaireau, j'étais sur les crocs toujours bloqué à zéro. Mais au troisième poisson, on a pris le temps d'une photo. Sûrement marquée du sceau de mon mépris, la photo est loupée et voici la seule preuve restante de mon humiliation.

C'est petit mais c'est déjà largement humiliant :(

J'aurai bien réparé l'affront autrement à l'apéro, au pernod, au porto, au digeo mais là aussi le jeune a peut-être des ressources que j'ignore donc on va en rester à la craw plutôt que d’essuyer un second revers. Faut pas abuser de l'innocence de la jeunesse. Heureusement pour moi, le banc de bass est parti et me laissant remettre mon compteur à jour avant la pause méridienne (Merci mon leurre fétiche).

L'après midi de retour au même endroit, je ne sais pas pourquoi mon neveu s'empresse de remettre le même leurre pour prospecter le même arbre mort que quelques heures plus tôt. Mais cette fois les choses se passent autrement. Le scion pliât mais c'est l'accroc, le leurre est planté dans les branches de l'arbre immergé. Mais sympa mon neveu me dit "Si tu veux tonton, je marche sur le tronc de l'arbre et je vais tenter de récupérer le leurre dans les branches immergées". Alors réfléchissons, un leurre, une TP maison fait avec un hameçon Ali, une agrafe chinoise et un bout de fluoro (ou coated fluoro) de l'empire du milieu, ça va bien chercher dans les 1 euro allez soyons généreux 1 euros 50. Donc si tout va bien, tu vas m'économiser 1€50 et si tout va mal, que tu glisses et que tu te casses une jambe ou pire. C'est à moi que reviendra la triste mission d'annoncer la nouvelle à ta maman et de me ressasser est-ce que ça valait vraiment le coup pour un euro et 50 centimes ? Je lui fais part de ma réflexion et malgré sa jeunesse, il conclu que le leurre va rester là où il est pour le bien de tous.

Pourtant quand j'y repense sa question n'était pas si bête, car je me revois avec ma souplesse légendaire, à jouer les équilibristes sans filet. Moi qui nage et flotte aussi bien qu’un parpaing, j’ai déjà joué avec ma vie pour aller récupérer des leurres ! Dont certains ayant subit plusieurs attaques de brochets ne ressemblaient plus à grand-chose. Alors je ne sais pas si c'est la sagesse qui serait venue sans me prendre mes cheveux ou si c'est simplement les prix Ali qui m'ont fait ouvrir les yeux. Mais maintenant à la question doit-on risquer la vie d'une personne pour tenter de récupérer un leurre ? Je réponds non ! Et même si cette personne s’est permise de m’humilier, je crois que c’est mieux ainsi.

Partager cet article

Repost0

commentaires

L
Ah ça les jeunes si on y prend pas garde, un jour ou l'autre, ils prennent notre place ;)<br /> <br /> Ton histoire de tronc d'arbre m'a remis en mémoire deux gamelles mémorables dont furent victimes deux copains (l'un en Loire, l'autre dans un marigot putride genre bayou qui se négligeait^^) dans quasiment les mêmes circonstances sordides… Pas de mal au final mais une bonne rigolade bien vaseuse comme on les aime^^
Répondre
L
Et pourtant, ils aiment ça, les jeunes, la Craw-branche^^
U
Pour ma part, c'est le fait que mon neveu se lance sur cet arbre qui m'a fait prendre conscience du danger. On ne voit pas comment son les branches sous l'eau une glissage et une grosse branche peut te transpercer ! Je me voyais mal annoncer la chose à ma soeur ...<br /> Après comme tu le dis, dans un marigot putride, il peut trainer des trucs pas net. Il suffit d'une petite glissage qui génère une entaille pas grosse mais un peu trop profonde, la saleté rentre au chaud puis pour l'en sortir ... merci Fleming !
T
Et bien merci!!! J'avais utilisé ce leurre 1 ou 2 fois sans résultat et donc retour au placard... mais en fait sans vraiment savoir comment bien l'animer... ça me donne donc envie de le ressortir !!!
Répondre
T
et bien merci de ce retour!! Car, j'ai fait la même chose que toi... j'ai utilisé ce leurre 1 ou 2 fois sans résultat... mais sans vraiment savoir comment l'animer correctement... ça m'a
Répondre
U
De rien, pour finir l'histoire, j'ai donné le paquet à mon neveu. Ca lui fait un souvenir et je crois qui les utilise mieux que moi.
F
Un vrai artiste ce Muretain! Quel maniement des mots! (mieux que la craw mdr).
Répondre
U
Merci ;)
S
EXTRA !!
Répondre
U
Merci !

PICO 92 - Pêche sportive aux leurres à Paris, la Seine

Ce blog est consacré a ma passion, la pêche d'un poisson fabuleux, le sandre ! Et a une technique exaltante, la pêche aux leurres souples ! Ce blog a été créé pour faire partager ma passion pour la pêche du sandre aux leurres souples et de faire découvrir la pêche sportive, mais aussi d'en faire un lieu d’échanges et de conseils. Mon secteur de prédilection, Paris et la Seine...

Liens


Si vous avez aimé ce blog, vous aimerez surement l'esoxiste.com : http://esoxiste.com/

Archives

Suivez-nous...



Admin