Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
blog sur la pêche sportive aux leurres !
Ya ka manier...
La pêche aux leurres du Sandre en Seine
Publié par : pico92 pecheur de sandre!

 

 

la canneune canne avec Une action de pointe en 20-60 gr convient parfaitement à une pêche en rivière la taille idéal serait de 3m pour ma part j'utilise une 3m30 ce qui me permet un meilleur contrôle du leurre au large.

la pêche aux leurres souples, c'est quoi?

Depuis de nombreuses années, les leurres souples ont pris une place très importante dans la pratique de la pêche des carnassiers.
Ils intéressent tous les carnassiers sans exception, évitent les contraintes liées à l’approvisionnement et stockage des vifs, permettent l’utilisation de montages simples (tête plombée, monture Drachkovitch, texan, …) et la pratique de différentes techniques (manié, verticale, tirette, drop shot,…), propre et facile à stocker, nécessite peu de préparation, et ils sont surtout très efficaces !!!

Quel leurre choisir pour débuter la journée de pêche ?

Lors d’une sortie de pêche, il est intéressant de commencer la pêche par un modèle Shad de couleur naturelle (Salt & Pepper) avec une action assez saccadée, car sa couleur proche du poisson fourrage et ses fortes vibrations suscitent directement l’intérêt des poissons « mordeurs ». Si les touches se suivent, le même leurre d’une couleur agressive « Fire Tiger » augmentera encore la fréquence et la violence des attaques.

Si peu ou absence de touche après quelques passages à différentes profondeurs d’un poste « réputé bon », remplacer le Shad par un Fin’Shad de couleur naturelle animé très lentement et toujours à proximité du fond. Les faibles vibrations couplées à une animation très lente permettent de « peigner » le poste de façon très précise afin de provoquer l’attaque des sandres boudeurs.

Varier la teinte des Fin ‘Shad en passant d’une dominance claire à une foncée fait souvent la différence. Utiliser également les leurres Tail Shad qui ont une action « mixte » grâce à leur queue de type « grosse virgule planante », ils ont la particularité d’être assez polyvalents.
Si les touches sont absentes malgré une telle prospection (associée à une plombée adaptée), il est préférable de quitter le poste pour prospecter une autre zone.



L'ANIMATION :

Dans ce type d'action de pêche, la visualisation du nylon ou de la tresse est importante pour permettre de repérer le déplacement du leurre, d'où vous comprendrez, l'intérêt d'un fil fluorescent.

La tension doit être constante pour permettre de sentir le moindre "toc" du à l'attaque d'un sandre, mais aussi, et c'est très important, de sentir votre leurre souple dans toute son évolution.

Après avoir lancer votre leurre souple, accompagnez le dans sa descente en l'animant légèrement par des petits coups de scion. Durant la plongée du leurre, restez vigilant. N'oubliez jamais que la queue frétille dés son entrée dans le milieu liquide. Tout arrêt ou déplacement du fil signifie une attaque et elle doit être sanctionné par une ferrage.

Puis lorsqu'il est au fond, animez le par de légers tremblements du scion et faites le décoller par un relevé de la canne. Faites enfin aussitôt un coup de scion plus prononcé, qui va faire virevolter votre leurre et ensuite laissez descendre, en baissant votre canne, tout en récupérant l'excèdent de fil pour garder la tension de la ligne. Il est important de faire rebondir votre leurre à proximité du fond. Parfois faites des petites tirées amples avant de le faire décoller par un petit coup sec.






Important : la progression du leurre doit être lente, le moulinet ne servira qu'à retendre la bannière pour garder la tension du fil, et bien sur à ramener le poisson.

En rivière, le courant est un allié, il anime le leurre souple, ce qui permet de faire du surplace. Utilisez le courant pour insister sur une place que vous pensez être bonne.




Quelle plombée et quelle animation ?

Pour des sandres agressifs on utilisera une animation rapide et provocante. Si les conditions de pêche sont idéales, c'est à dire à profondeur et distance moyenne avec un vent et un courant pratiquement nul, on utilisera une tête plombée de 6 à 12 g. Par contre pour des conditions plus difficiles, c'est à dire avec des profondeurs et des distances importantes ainsi qu'un vent et un courant fort, il est préférable d'utiliser une plombée de l'ordre de 12 à 25 gr.

Pour des sandres d'agressivité moyenne, l'animation sera lente et naturelle. La plombée dans des conditions idéales sera de l'ordre de 3 à 6 gr, et dans des conditions difficiles de 6 à 12 g.

Pour des sandres d'agressivité nulle, l'animation sera très lente avec des tremblotements du scion sur place, et des déplacements de faible amplitude (moins de 10cm). La plombée dans des conditions idéales sera de l'ordre de 1 à 3 gr, et dans des conditions difficiles de 3 à 6 g.



Les modèles :

le Shad : leurre souple équipé d’une queue en forme de bavette caudale, il crée de fortes vibrations et est très rentable aux périodes de grande activité du poisson







le Fin Shad : leurre souple équipé d’une queue en forme de V, il crée de faibles vibrations uniquement sous l’impulsion de la monture, il est particulièrement efficace aux périodes de faible activité du poisson






Le Tail Shad : leurre souple équipé en forme de virgule, c’est est un leurre passe partout et assez régulier toute la saison (ex :Spro « Tail Shad »14.5 cm).







Le Worm : leurre souple qui ressemblent à un vers qui donne de très bons résultas pendant les périodes de crue (ex : Berkley Worm 12cm).




les postes

les écluses et équivalence

l'eau oxygené des écluses attire le poisson fourrage le sandre n'est jamais très loin soit il chasse sur les bordures soit il est en repos sur les fosses..................









les arbres noyés



 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 



les pointes d'iles








les piles de pont
ces trois postes sont different mais tous extra!!!










les bras morts les ports les darses

tres bon poste surtout en hiver au moment des crues quand le poisson se met a l'abris















les virages les amortis

tres bon poste surtout a la limite du courant vif et du courant calme









les quaies
souvent freqentés par la blanchaille, les sandres y montent a des moments donnés!




les cassures et les fosses les obstacles

a vous de les trouver au fond de l'eau (sans echosondeur svp)







les tributaires les confluents les arrivées d'eau les embouchures



tous les endroits ou de l'eau se jette sont des excellents postes


j'oubliais les tombants et tous les endroits ou des falaises se jettent dans l'eau




Les leurres souples, alliés de la pêche « no-kill ».

Hormis le fait de se passer de poissons naturels, les différentes techniques de pêche aux leurres évitent aux carnassiers d’engamer profondément les montures, et par conséquent de leur causer des lésions irréversibles, garantissant ainsi la pratique du « no-kill » !!!

Partager cet article

Repost0

commentaires

V
Superbes explications. Beau travail.
Répondre
S
Excellents articles et conseils, très pointus.
Je ne manquerai pas de relire votre site dès que j'aurai l'occasion de remonter vers le Nord.
Répondre

PICO 92 - Pêche sportive aux leurres à Paris, la Seine

Ce blog est consacré a ma passion, la pêche d'un poisson fabuleux, le sandre ! Et a une technique exaltante, la pêche aux leurres souples ! Ce blog a été créé pour faire partager ma passion pour la pêche du sandre aux leurres souples et de faire découvrir la pêche sportive, mais aussi d'en faire un lieu d’échanges et de conseils. Mon secteur de prédilection, Paris et la Seine...

Liens


Si vous avez aimé ce blog, vous aimerez surement l'esoxiste.com : http://esoxiste.com/

Archives

Suivez-nous...



Admin